dimanche 14 août 2016

Sac de voyage pour emmener sa poupée partout

Ce sac est réalisé en tissu matelassé, imprimé miel d'un côté et vichy orange de l'autre.

Le prénom de la maman de la poupée est brodé au point de croix et bordé d'un biais plissé.

A l'intérieur de multiples poches de rangement et le couchage de la poupée.

Les lunettes se rangent dans un étui bordé de biais.


Petit coussin pour la tête de la poupée.
Déjà réalisé ici et là, si mes comptes sont bons, ce doit être le sixième sac poupée que je fais.

samedi 13 août 2016

Tablier pour jardinière en herbe

Pour ses deux ans, Capucine a eu un tablier pour jardiner. Celui-ci est confectionné dans un coton natté orange, bordé de biais vert. Les fleurs et la coccinelle sont en appliqué, les points de la coccinelle ainsi que ses yeux sont en flex.



mercredi 1 juin 2016

Gilet à paillettes

Un gilet basique réalisé au point de riz pour Lila. La fantaisie est apportée par la laine beige à paillettes dorées Caricia Sevimex. J'ai utilisé les 10 pelotes de 25 g. Les boutons fantaisie sont en bois, je les avais achetés lors d'un salon Créations et Savoir Faire : un papillon, une grosse pomme souriante et trois plus petites. Le goût du tricot est revenu, j'ai réalisé ce gilet en 3 semaines avec des aiguilles 4 et 4,5.




samedi 28 mai 2016

Robe de Cendrillon

Pour les 3 ans d'Angèle, voici la robe de Cendrillon. Déjà réalisée ici pour Louise et là pour Mina, voici une version un peu différente pour les mancherons, les paniers et le dos.




Je me suis inspirée des tutos de Caudissou pour les mancherons et les paniers, ceux-ci sont des cercles pliés en deux.




Le dos est smocké pour faciliter l'enfilage, objectif : la petite fille doit être capable de mettre et retirer sa robe seule.


Comme pour Louise, Cendrillon a aussi sa tenue de travail : tablier et fichu.

dimanche 22 mai 2016

Cache-coeur noué au dos

Il m'a fallu du temps pour terminer ce tricot !!! Une petite allergie au tricot... Maintenant c'est reparti.
Donc, voici un petit cache-coeur pour Lila réalisé dans la même qualité de laine que j'avais utilisée pour celui de Louise.




Modèle n°18 "Elle tricote", laine Phildar Phil light poivre et gazelle pour les bordures.

dimanche 10 avril 2016

Tapis d'éveil pour Marin

Marin est né en février. Sa maman Micoton, experte en couture, souhaitait un tapis d'éveil comme cadeau de naissance. Un tapis d'éveil dans des tons doux avec des animaux. Je me suis inspirée des motifs de "Créenfantin". J'avais déjà réalisé un tapis d'éveil similaire pour Romane née en janvier.
 
Mais, qui se cache dans le creux de l'arbre ? semblent se demander le renard et le faon.


C'est le hibou dont les yeux brillent dans la nuit.







Gros plan sur le renard : celui-ci est en tissu éponge pour un toucher rugueux, la collerette et la queue manipulable sont en fourrure blanche pour un toucher tout doux.


Le faon est en liberty et satin brillant, autour du cou un ruban avec lequel bébé pourra jouer.

Petit oiseau bleu sur sa branche, sa queue et son bec sont en rubans.

L'écureuil est en velours et tissu imprimé.

Le hibou se cache derrière une porte fermée par un ruban. J'ai mis une mousse entre les deux épaisseurs de tissu pour donner une certaine rigidité.


Tous les yeux des animaux sont en flex pour un effet brillant.
L'arbre est en piqué de coton que j'ai commandé aux "Coupons Saint Pierre". J'ai été très satisfaite de cette commande par internet avec livraison ultra rapide.
J'ai commandé également le liberty Adelajda brun-beige par internet chez Liberty Couture et Compagnie, c'est celui choisi par Micoton pour confectionner les petits accessoires pour Marin. 
Le tissu gris à étoiles dorées des yeux du hibou et de l'oiseau vient du magasin "Papa pique et maman coud" de Dinard.
Le tissu blanc du fond est un jersey de velours du marché Saint Pierre à Paris.
Le tissu gris à étoiles grises, France Duval Paris, les autres tissus de ma réserve.

lundi 4 avril 2016

Tapis d'éveil pour Romane

Romane est née en janvier, Marin en février. Les parents de ces deux bébés souhaitaient un tapis d'éveil comme cadeau de naissance. Un tapis d'éveil moelleux, lavable et avec de jolis motifs. J'ai acheté une couette de 2 m sur 2 m que j'ai coupée en deux puis pliée en deux et assemblée : voilà l'intérieur des deux tapis. Pour la housse, je me suis inspirée des motifs de "Créenfantin".
Voici le tapis pour Romane :
le renard et le hérisson discutent de la météo sous un ciel changeant.


Derrière les nuages, le soleil pointe le bout de son nez tandis que les papillons admirent l'arc en ciel.

Le renard tout doux a une collerette et une queue en fourrure blanche, cette dernière pourra être manipulée par bébé, les yeux, la bouche et le museau sont en flex brillant.

Le hérisson est rembourré, les feuilles sont en relief, l'herbe est en tissu éponge : autant de touchers différents pour bébé.

Les gouttes de pluie sont en flex.
Des tissus de matières variées, des couleurs, des rubans manipulables, autant de choses pour développer le sens du toucher.

jeudi 17 mars 2016

Tablier de jeune pâtissière

Enora rêve de devenir pâtissière ... Pour ses 10 ans, je me suis inspirée du modèle Procyon du livre "Grains de couture pour enfants" d'Ivanne Soufflet.



La poche est ornée d'une patte décorative personnalisée à la peinture au pochoir et de deux petits boutons assortis à ceux de l'essuie-main.



L'essuie-main amovible sera sans doute très pratique, il est maintenu par 3 boutons.

Le tablier est noué au dos et réglable autour du cou.

La petite fée avec son fouet garantit la réussite des gâteaux, ses yeux brillants sont en flex bleu marine.
Tissus et boutons de chez "Myrtilles" Rennes, Nantes et Cholet.

mardi 1 mars 2016

Plaid en patchwork triangles

Assembler des petits bouts de tissus pour obtenir un ouvrage de belle taille me plaisait bien. Les patchworks traditionnels cependant ne m'attiraient pas beaucoup, jusqu'à ce que ma fille aînée me propose de confectionner un plaid triangles aux allures modernes. Séduite par l'idée, je me suis lancée dans ce projet.
Céline ne trouvant pas les tissus qui lui plaisaient, et  moi pressée de voir un résultat, j'ai trouvé des tissus dans la gamme turquoise pour ma seconde fille, Anaïs, Céline aura elle aussi son plaid, ce n'est que partie remise.
Pour commencer, je suis allée à Ecolaines à Rennes et j'ai trouvé ce piqué de coton "moulins" qui sera le point de départ pour les choix de coloris.
J'ai donc choisi 5 tissus aux couleurs/motifs assortis :
- moulins turquoise/marron
- turquoise clair
- marron
- blanc
- tissu patchwork imprimé ronds sur fond turquoise
J'ai ensuite tracé le  schéma du projet et colorié les triangles pour avoir une idée du rendu.
J'ai coupé soigneusement les triangles en marquant bien les pointes. J'ai assemblé les triangles par bandes puis ensuite assemblé les bandes entre elles. J'ai collé une fine ouatine sur l'envers, je l'ai fixée par quelques points invisibles à la main, j'ai collé ensuite le velours polaire et terminé le tout avec une bande de tissu.






Tout doux l'envers du plaid, on s'imagine allongé dans le canapé devant un bon film avec ce plaid douillet sur soi !
Un patchwork se doit d'être signé, j'ai brodé mes initiales et la date à la machine.
Le plaid terminé mesure 120 x 160 cm.

Les tissus piqués de coton ( blanc, marron, turquoise, moulins turquoise/marron) et imprimé turquoise viennent d'Ecolaines à Rennes, la ouatine et le velours polaire tout doux de Myrtilles Rennes.

Quand mon mari a vu le résultat, il croyait que c'était pour nous, maintenant, je n'ai plus qu'à en faire un autre.

lundi 22 février 2016

Besace Nina à 4 mains

Les vacances scolaires ont permis à Enora une initiation à la couture. Je l'ai laissée choisir un modèle dans mes livres et choisir les tissus dans ma réserve. Elle a souhaité réaliser cette besace issue du livre " Cartables et sacs à dos" d'Edwige Foissac aux éditions Créapassions. Celle-ci n'est pas compliquée à réaliser mais demande de la minutie pour les appliqués et le tissu choisi, un simili cuir, n'est pas facile à coudre mais, il ne faut pas avoir peur des difficultés ...
Enora a relevé le patron et coupé les différentes pièces de tissus, elle a cousu les parties les plus simples mais aussi appris à utiliser le point zig zag pour l'appliqué de l'étiquette. Elle a aussi programmé la machine pour la broderie de son prénom et découvert le flex et le fer à repasser.
La besace est surpiquée au point sellier avec un fil métallisé Madeira et une aiguille spéciale. Quand ça patine, j'intercale un papier de soie entre le simili cuir et le pied de biche. On peut aussi utiliser un pied téflon.

L'anse de la besace est réglable.

Le plissé de la cocarde demande beaucoup de minutie. Le Flex est bien pratique pour les petits appliqués, le museau et les joues sont découpés à la perforeuse, le petit rond de l'oeil avec un emporte pièce revolver utilisé habituellement pour le cuir.


Tissu simili cuir des Etablissements Chevet, tissu imprimé "Modes et travaux" Paris, cuir turquoise Sous-sol du BHV Paris.